Belles Latinas 2016

Rencontre avec Martín Caparrós

À partir de 14h30

L'Atrium de la BU Tréfilerie

Pour sa quinzaine édition, le Festival Belles Latinas propose une rencontre avec deux écrivains latino-américains de renom : Martín Caparrós, d'Argentine, et Jaime Casas, du Chili.
La Bibliothèque Universitaire Tréfilerie accueillera au sein de l’ATRIUM le jeudi 3 novembre à 14h30 le journaliste Martín Caparrós. Une deuxième rencontre avec le romancier Jaime Casas aura lieu le mardi 15 novembre à 14h, amphithéâtre D0.2, site Tréfilerie.

Martín Caparrós a deux cicatrices sur le visage, une moustache emblématique et un très fort accent argentin que les kilomètres, au lieu de l’atténuer, ont accentué. C’est l’écrivain de langue espagnole qui a le plus voyagé à travers notre monde malmené.

 En ce moment même, il vit à Barcelone, mais il ne se passe pas une semaine sans qu’il ne se rende à Paris pour présenter un roman, dans une petite ville des Etats-Unis peuplée d’obèses, dans un festival de littérature à Carthagène des Indes, ou encore dans une région africaine quelconque, terrassée par une crise humanitaire.

Son nouveau livre est une chronique monumentale et engagée : elle a pour titre La Faim.

 Employé du Ministère de l’Agriculture sous le gouvernement Allende (1971-1973), Jaime Casas  a été détenu puis a vécu clandestinement sous la dictature. Il a construit patiemment et silencieusement une profonde œuvre littéraire qui l’inscrit dans le panorama des écrivains chiliens contemporains les plus talentueux.

Il a publié notamment A su imagen y semejanza [À son image], El maquillador de cadáveres [Le maquilleur de cadavres] et La noche de Acevedo [La nuit de Acevedo]. Son roman Un esqueleto bien templado [Un squelette bien trempé] a reçu le Prix du Consejo Nacional del Libro y la Lectura.

Retrouvez le programme Belles Latinas 2016